04 janvier 2009

En l'an de grâce 999

"Dans la dernière année du Xème siècle, raconte H.Martin, tout était interrompu, plaisirs, affaires, intérêts, tout, quasi jusqu'aux travaux de la campagne. Pourquoi, se disait-on, songer à un avenir qui ne sera pas? Songeons à l'éternité qui commence demain! On se contentait de pourvoir aux besoins les plus immédiats; on léguait ses terres, ses châteaux aux monastères pour s'acquérir des protecteurs dans ce royaume des cieux où on allait entrer. Beaucoup de chartes de donations aux Eglises débutent par ces mots "La fin du... [Lire la suite]
Posté par Revista à 11:07 - - Commentaires [17] - Permalien [#]