09 octobre 2008

Navré!

Visiblement l'internet a décidé de prolonger son caprice, il me bloque l'accès à certains de mes sites favoris et je n'y trouve aucune explication rationnelle. Je vous prie donc de m'excuser si je délaisse certains blogs en ce moment. Je me rattraperai dès que j'aurais trouvé un compromis. Merci à vous tous, Léopold.
Posté par Revista à 14:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 octobre 2008

Vous êtes chiffrés!

Je viens d'apprendre que depuis quelques jours c'est la crise... J'aurais tendance à dire comme Coluche "je me marre". Il faut que le pouvoir d'achat des plus riches soit touché pour que la notion de crise émerge. Un augmentation de 40% du kilo de pâtes, une inflation à 4%, ça ce sont des détails que les réformes régleront. Mais perdre 9% au CAC40, c'est Babylone qui s'effondre, les réunions du G4,8,12 et patati et patata. On notera les mots du premier ministre qui appelle à l'union nationale. Prolétaires de tous les... [Lire la suite]
Posté par Revista à 18:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 octobre 2008

Il jouait du piano debout...

Vidéo envoyée par gchocteau Poursuite de la série sur les chats avec, aujourd'hui, un jeune pianiste.
Posté par Revista à 09:46 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 octobre 2008

L'idéologie dans Harry Potter et l'ordre du Phoenix

L'ordre du Phoenix est, à mon sens, le plus dense des volumes d'Harry Potter. Il cristallise beaucoup des interrogations adolescentines mais aussi prend, involontairement ou non, une dimension idéologique très importante. A la traditionnelle lutte contre le mal et son seigneur, Lord Voldemort, vient se greffer une rebellion contre l'autorité et notamment le pouvoir étatique représenté par ce fameux Ministère et son très totalitaire directeur Cornelius Fudge. Les formes d'oppression - Le personnage de Dolorès Ombrage (douleur et... [Lire la suite]
Posté par Revista à 19:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2008

L'Isle sur Sorgue et René Char

Entrer dans l'oeuvre de René Char, c'est aussi entrer dans une série de lieux chers au Capitaine Alexandre. Le poète de la Sorgue développe une relation à la demeure assez exceptionnelle. Que ce soit à travers le très célèbre "épouse et n'épouse pas ta maison" ou bien encore cet espèce de porte à porte chez les Transparents pour y partager la soupe à l'oignon, la demeure tient une place centrale. Elle est même mise en mouvement dans un poème des Matinaux décrivant des maçons auxquels le poète a commandé une maison... [Lire la suite]
Posté par Revista à 17:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2008

Quand S... raconte n'importe quoi...

Pas un scoop mais plutôt sidérant... "L’état français, par l’intermédiaire de son premier magistrat, vient d’apporter sa garantie au solde (montant des dépôts bancaires moins montant du fonds de garantie) soit  1 388 615 000 000 euros, 1.3 trillions d’euros ou  9 108 717 295 550 francs pour ceux qui pourraient trouver ces nombres plus lisibles.  Curieusement, c’est également le montant à peu de chose près de la dette de l’état français, qui vient donc de doubler, même si il s’agit (pour l’instant) d’un... [Lire la suite]
Posté par Revista à 17:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 octobre 2008

Jacques Monty - Allez les verts - 1976

Jacques Monty - allez les verts - 1976Vidéo envoyée par peter95000 J'ai retrouvé la chanson dont parlait Frasby. On peut toujours l'enendre certains soirs dans le Chaudron.
Posté par Revista à 11:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
03 octobre 2008

Monsieur James Joyce

Je m'adresse au compositeur d'Ulysse et lui prie d'accepter mes plus sincères excuses pour l'article précédent. *** J'assure à Léopold Bloom un retour dans Dublin avec passage par la pissotière et une sérieuse discussion avec Molly. ***
Posté par Revista à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 octobre 2008

Comment moderniser Joyce?

Hier, j'ai lu une dépêche où on disait que un académicien suédois avait dit que les auteurs américains étaient trop ignorants pour obtenir le Nobel de littérature. La réponse américaine n'a pas manqué de me faire rire. En gros, ils disaient quelles leçons avons-nous à recevoir de gens qui n'ont pas donné le prix Nobel à Joyce et Proust. Je me souviens d'une page de James Joyce où il nous livre une liste de courses. Je n'ose pas la remettre sur le blog car le pauvre Joyce en prendrait un sacré coup de vieux, je vais en réactualiser... [Lire la suite]
Posté par Revista à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2008

Les Chutes du Niagara

Posté par Revista à 19:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]