31 octobre 2008

Sur les murs

Je n'ai pu m'empêcher de prendre en photo ce mur de maison bourgeoise.
Posté par Revista à 09:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

30 octobre 2008

Pensée du jour

Nous, on cherche a améliorer notre pouvoir d'achat. Je me rends compte qu'un patron qui fait ses courses en 15 minutes pour un total de 75 euros réalise un bénéfice de 58,05 euros... (dans le cas où il ne gère pas le magasin)
Posté par Revista à 18:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2008

Daniel Balavoine - Je ne suis pas un héros

Daniel balavoine - je ne suis pas un ...Vidéo envoyée par cladstrife Un peu de musique après Alberto. Qu'est-ce que vous en pensez de celle-là? Ma préféré demeure Mon fils ma bataille mais elle est déjà publiée :)
Posté par Revista à 18:43 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2008

Moravia, Le Mépris, suite (2)

Le Mépris de Moravia s'articule autour de toute une problématique sur les métiers du cinéma. Molteni est chargé par un producteur de rédiger le scénario d'une adaptation cinématographique de l'Odyssée. Il travaillera pour un réalisateur allemand : Rheingold. Nous avons trois métiers différents du cinéma qui correspondent à trois conceptions différentes de l'adaptation de l'Odyssée. Le producteur Battista est à mettre au rang du bourgeois italien de l'immédiate après-guerre uniquement motivé par le profit. Il voit dans l'Odyssée... [Lire la suite]
Posté par Revista à 17:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 octobre 2008

Egalité mes frères!

Le salaire des 50 patrons les mieux payés a augmenté de 20% depuis S... Celui des autres (le peuple, la plèbe et tous les gros mots dérivés) a baissé. Ces 50 touchent en moyenne 383.000 euros par mois. En un mois, il touche 32 années de SMIC. 19150 smicards = 50 patrons Mais attention, la bourse chute, elle est en grave danger (ndlr : +9% aujourd'hui)... Je crois que quand Sarkozy dit que les fonctionnaires n'ont rien compris à la crise, il parle de ses ministres et de lui-même... Salaire minute du patron (valable même... [Lire la suite]
Posté par Revista à 19:53 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :
29 octobre 2008

Moravia, Le Mépris, suite

Continuons avec Moravia. Rheingold pense en effet qu'Ulysse retarde inconsciemment son retour car Pénélope ne l'aime pas, pire elle le méprise. Elle le méprise car elle considère qu'il s'est servi d'elle pour obtenir des cadeaux des prétendants (avant son départ). Pénélope qui représente la barbarie dans le roman ne peut pas accepter qu'Ulysse fasse des politesses avec les prétendants, non il doit les virer sur le champ, montrer qu'il est le roi, le mâle dominant. Ulysse est plus du côté de la civilisation, il refuse d'entrer en... [Lire la suite]
Posté par Revista à 19:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2008

Alberto Moravia à propos d'Ulysse de Joyce

"Joyce a lui aussi interprété l'Odyssée à la manière moderne... et dans cette volonté de modernisation, c'est-à-dire d'avilissement, d'abaissement, de profanation, il est allé beaucoup plus loin que vous, mon cher Rheingold. Il fit d'Ulysse un cocu, un onaniste, un fainéant, un velléitaire, un incapable, et de Pénélope une putain émérite... Eole devint le rédacteur d'un journal, les descentes aux Enfers les funérailles d'un compagnon de ribote, Circé la visite à un bordel et le retour à Ithaque, le retour "at home" la... [Lire la suite]
Posté par Revista à 19:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2008

"Sauvage est la proximité du sacré"

Pour lire l'article "Sauvage est la proximité du sacré" de Frasby, rendez-vous par ICI Merci à Frasby pour cette très belle photographie.
Posté par Revista à 19:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 octobre 2008

Opus - Life is Life

Opus - Life is LifeVidéo envoyée par Discodandan Moment de détente...
Posté par Revista à 18:37 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
27 octobre 2008

Moll Flanders et Merteuil

Moll Flanders précéde d'un demi-siècle les Liaisons Dangereuses mais présente la même volonté de décrire la condition féminine. Roman de la maturité pour Defoe, Moll Flanders présente les "heurs et malheurs" d'une femme dans l'Angleterre du 17ème. Elle accumule les mariages, les liaisons et les enfants qu'elle sème sur sa route. Flanders a un désir de circonstance, un trouble affectif que Defoe essaye d'expliquer en biographisant au maximum son personnage. Chez Defoe, le rapport sexuel est de manière systèmatique fécond.... [Lire la suite]
Posté par Revista à 17:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,